Actualités


Vue 152 fois
26 février 2020

Communiqué de presse

Le Génépi en taule : une actualité mouvementée !

 

Nous avions cherché l’année passée à réunir les conditions d’une véritable médiation entre l’Administration Pénitentiaire et le Génepi, avec une importante mobilisation de notre réseau d’anciens du GENEPI.

La médiation ne s’est finalement pas mis en place, le Génepi préférant une négociation directe avec la Direction de l’Administration Pénitentiaire.

L’annonce en février dernier d’une nouvelle convention passée entre le Génépi et la DAP nous avait néanmoins réjouis, en permettant de sauver l’essentiel et de poser les bases d’une relance des interventions du Génepi.

Aussi les décisions prises par le Génepi fin juin nous ont totalement pris de court, ainsi que bon nombre d’entre nous.

Nous attendions leurs explications.

Le communiqué de presse du Génépi, paru finalement mi-septembre, nous a laissé pantois.

Nous avons immédiatement fait connaître notre position (Pour le maintien du Genepi en taule) tant auprès du Génepi que de tous les anciens avec qui nous étions en contact.

 Cela a suscité de nombreuses réactions d’anciens du GENEPI. Vous retrouverez certaines d’entre elles ici :Réaction de Cécile Rucklin , Réaction d'Astrid Rousseau.

Aujourd’hui, l’heure est à la reconstruction pour rendre à nouveau possible l’intervention d’étudiants derrière les murs des prisons.

Nous lançons un appel auprès des étudiants volontaires, dans l'optique de mettre en place de nouvelles interventions en détention, si possible à la rentrée 2020.

 

Une Assemblée Générale Extraordinaire se tiendra le 28 mars 2020, afin de présenter plus en détail le projet et organiser la mobilisation de ses membres.

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Ajoutez un message personnel