Actualités

Partager sur :

Candidatures au conseil d'administration 2021

15 mars 2021 Association
Vue 279 fois

CONWAY Christophe (1975)

Ma rencontre avec le GENEPI remonte à 1975 quand j'ai rejoint l'équipe lyonnaise en vue d'assurer leur relève programmée pour la rentrée suivante. Je garde un souvenir intense de mes trois années de responsabilités (1975-1978) avec au-delà de la consolidation et l'extension du groupe local, la satisfaction d'obtenir l'accès à la prison des femmes de Montluc pour un premier groupe d'étudiantes, et de voir les relations s'approfondir notamment avec les détenus et d'une autre façon avec les surveillants. C'est par cette expérience comprenant à la fois un contact direct et dans la durée avec des personnes incarcérées et le partage de réflexion/information sur le système carcéral, que mon regard a définitivement changé. Il me permet de voir derrière les chiffres, l'immense travail qui reste à réaliser pour transformer la prison et favoriser les peines alternatives. J'ai été sollicité comme administrateur associé au C.A. du GENEPI de 2006 à 2008 ce qui m'a permis de découvrir comment le Genepi s'était développé et transformé, tout en conservant alors son sens élevé historique d'un fonctionnement démocratique intégrant avec respect les sensibilités de chacun de ses membres. J'ai rejoint l'Association des Anciens, en 2014, comme simple membre, puis comme membre du bureau en 2016, puis comme Trésorier en 2017 et Président en 2019.

Depuis la décision en juin 2019 du Génépi de ne plus intervenir en détention, le C.A. s'est mobilisé et a proposé en AG de monter un projet pour permettre aux étudiant-e-s d'intervenir à nouveau en détention. J'ai été heureux de coordonner ce mouvement en tant que Président. Malgré un contexte sanitaire particulièrement difficile mais grâce à une large mobilisation, nous avons pu rapidement poser les premiers jalons de notre projet, entre autres en rétablissant des contacts favorables avec le Ministère de la Justice, la Direction de l'Administration Pénitentiaire dans toutes ses composantes (SPIP, Education Nationale, Partenariat) et localement avec les partenaires des futurs sites pilotes envisagés. Certains anciens, membres ou non de notre association, étaient dubitatifs, beaucoup s'étaient résignés à voir cette page de leur histoire se tourner. Mais aujourd'hui les espoirs sont là et je suis prêt à mettre mon énergie et la disponibilité que me donne ma récente retraite au service de ce beau projet, avec la volonté de poursuivre sa facilitation et son animation collaborative, dans l'esprit d'une gouvernance partagée.


CORMERY-RUCKLIN Cécile (1994)

Je suis originaire de Champagne, j'ai 44 ans. Mes activités militantes et professionnelles m'ont conduit à Dijon, Paris, Chambéry jusqu'à ce que j'épouse un marin et que je m'installe dans le Finistère. J'ai également passé 5 ans au Sénégal, en partie pour un volontariat international. Je suis maman de 3 enfants. Professionnellement je travaille depuis toujours dans le milieu associatif : éducation populaire, échanges interculturels, tourisme social, pouvoir d'agir, emploi associatif... Personnellement, j'ai également des engagements bénévoles, dans l'éducation populaire, au GENEPI bien sûr dans le groupe de Dijon puis comme Présidente Nationale et enfin dans des associations de défense de l'environnement. Je suis également adjointe au maire en charge des affaires sociales dans ma commune de 4000 habitants. De nature ouverte et enthousiaste, j'aime les projets collectifs, collaboratifs. Sans grande créativité ni esprit d'entreprenariat, je suis par contre une bonne technicienne de projet, très efficace dans le montage et la concrétisation, même des scénarios les plus fous.

Mon engagement au GENEPI a participé à ma construction personnelle de manière très forte, tant sur le fond (découverte de la prison et de la Justice, politique publique) que sur la forme (engagement associatif, militantisme, démocratie, collectif,...). Si j'ai adhéré à l'association des anciens, c'était d'abord pour soutenir le GENEPI et sa spécificité très précieuse dans le paysage des acteurs prison/Justice. Car depuis toujours, je suis active sur l'aspect éducation populaire et engagement des jeunes : inscription de l'association dans le paysage des têtes de réseaux associatives, au Conseil National de la Jeunesse, lobbying à tous les niveaux. Ma motivation : portée par la belle énergie des quelques 20 anciens déjà très actifs, enterrer l'amertume ressentie après la transformation du Génépi et rejoindre le Conseil d'Administration Mes objectifs : joindre mon optimisme et mes compétences pour le succès du projet d'une résurgence d'interventions étudiantes en détention.


 

DELEPINE Erwann (1996)

J'ai agi au GENEPI de 1996 à 2001. Je suis intervenu 4 années en Code de la Route et en soutien Brevet des collèges. J'ai été responsable de Groupe à Rennes pendant 2 ans puis Délégué Régional Grand-Ouest pendant deux années. Je dirige une association militante et gestionnaire d'établissements et services médicosociaux dan le champ du handicap.

Attristé par l'évolution du GENEPI ces dernières années, je souhaite continuer à soutenir le travail du bureau des anciens en tant qu'administrateur pour recréer les conditions d'intervention d'étudiants en détention. Je salue à ce titre le travail déjà réalisé par Christophe, Yvon, Marie et les autres membres du bureau qui y ont travaillé avec le succès engagé.


 

FAUCHÉ Christel (1987)

L'expérience au Genepi m'a beaucoup marquée : les interventions mais aussi les discussions et les débats. L'amitié aussi entre Genepistes. Ensuite, ma route m'a conduit vers d'autres chemins : engagement en tant que parent d'élève, formatrice bureautique pour des femmes éloignées de l'emploi, responsable scoute, présidente d'un conseil de quartier, .... Le projet de relancer une activité d'intervention en détention, par des étudiants m'a motivée à recréer le lien avec le GENEPI. Pour que d'autres étudiants puissent faire l'expérience de cette rencontre hors normes, pour donner la chance à des détenus aussi, de bénéficier de ces interventions. Je me suis engagée pour conduire l'expérimentation à Lyon et donner corps à ce projet.


 

NATON WALLON Marie (1998)

Génépiste de 1998 à 2001 à la maison d'arrêt de Nanterre, puis déléguée régionale Ile-de-France/Centre en 2001-2002. Membre de l'association des Anciens du GENEPI depuis 2010, dont plusieurs années en tant que vice-présidente ou administratrice. Actuellement professeur des écoles, je suis engagée dans plusieurs associations. Au sein des Anciens, je m'implique en particulier dans ce qui a trait à la communication (parution des communiqués notamment), et j'épaule Christophe Conway, le président, pour les réunions de travail avec l'administration pénitentiaire et ses partenaires de l'éducation nationale.

Je souhaite poursuivre le travail engagé pour permettre le retour des étudiants derrière les murs, en continuant de participer aux réunions avec la DAP et les RLE, et en partageant le travail de réflexion concernant le cadre à donner aux futures interventions.


 

REULEN Karine (1996)

Bonjour je me nomme Karine millésime 1974 et mes 5 années au génépi à la fin des 90´s furent riches de rencontres et de réflexions partagées. Mes études de droit et de criminologie m'ont conduites tout naturellement vers cet univers mais celui ci m'a appris tant de choses! De mes interventions individuelles à la MA de Nanterre à la gestion du groupe de Nanterre les années suivantes en passant par les opérations ville vie vacances en collectif et à des interventions à la MAF de Fleury...des journées pédagogiques dans les plus grandes écoles permettant d'improbables rencontres étudiantes sur un même thème et des conférences très riches aux assises nationales d'Angers ou de Dijon! Le recrutement de pleins de génépistes...l'hébergement de genepistes de province sur Paris...le covoiturage du génépi d'une ville à une autre... Que de bons souvenirs à la fois enrichissants intellectuellement mais aussi gais simples ouverts...faire la vaisselle et ranger rire et danser! Mes années jeunesse quoi! N'ayant pas réussi à travailler dans le secteur ma vie a continué dans la fonction publique territoriale dans l'univers des CCAS...élue du personnel et à la commission de réforme...j'ai besoin de m'engager... A part ça une vie dans les Yvelines avec mon conjoint ma fille de 9 ans 2 chiens et quelques poissons ! Et une grande envie de mer bleue et de sable blanc de Corse mes origines...

Comme beaucoup je n'ai pas compris l'évolution du génépi et l'arrêt des interventions en détention son coeur d'activités. C'est l'ADN de l'association que l'on a modifié...une prison plus ouverte sur l'extérieur c'est la garantie de sa meilleure connaissance par un large public c'est éviter les idées reçues et les discussions de comptoir...la détention est une privation de liberté et rien d'autre...il y a un après pour les détenu et l'intérêt de tous et de la société est que ça marche! Il faut donc retrousser ses manches cogiter tous ensemble pour refaire le chemin... Ce débat est encore plus d'actualité avec le renforcement de délinquances nouvelles plus dures moins respectueuses et des idéologies extrêmes...il y a de vrais sujets et ça urge! J'ignore si je serai à la hauteur mais je ne serai pas seule et c'est le groupe qui constituera notre force Commune pour avancer...


 

UNDERWOOD (DE LAUBADÈRE) Galatée (1999)

Je vis en Australie depuis fin 2007 et y exerce la profession de Médiatrice familiale et en Entreprise. Mon engagement au GENEPI remonte à 1999 et je suis récemment adhérente à l'association des anciens, depuis 2020. - interventions en droit à la Maison d'arrêt Paris-La-Santé (75) de 1999 à 2001 - responsable du groupe de Paris-La-Santé de 2001 à 2003 - présidente GENEPI et coordinatrice régionale Aquitaine/PACA en 2001/2003.

Je souhaite par ma candidature au CA proposer mon soutien à l'association dans ses projets, renouer un lien avec d'autres anciens membres du GENEPI, et favoriser la possibilité d'intervention d'étudiants bénévoles auprès des personnes incarcérées. La distance géographique semble poser moins de difficultés grâce aux possibilités de contacts et réunions par tel&video, j'en profite et apprécie cette opportunité de m'impliquer.


 

VIGNAUD Yvon (2001)

Membre du Genepi de 2001 à 2007 (Lyon puis Marseille), je suis aujourd'hui professeur de mathématiques en classe préparatoire à Paris. Je suis membre de l'Association des Anciens du Genepi depuis 2010, et membre de son conseil d'administration depuis lors. J'ai présidé cette association quelque temps, avant de passer la main à Christophe et devenir son trésorier. J'administre en partie le site web de l'association, depuis sa conception.

Je considère que l'association des Anciens a aujourd'hui un nouveau rôle à jouer, pour favoriser l'émergence d'une nouvelle association estudiantine d'interventions en détention. Mon objectif, en renouvelant ma candidature, est de permettre une continuité dans sa gestion courante, afin que les nouveaux projets puissent se développer le plus sereinement possible.




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.